Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 10:44

« Jésus fixa le regard sur lui et l’aima »

Marc 10 : 21

 

 

Mercredi 18 novembre 2009

20h.00 - 22h.00

 

Église de la Sainte-Famille

Metz Patrotte (rue Villars)

(Parking possible : supermarché Simply Market, route de Woippy)

 

 

 

Pour tous ceux qui souffrent

dans leur corps, dans leur cœur ou dans leur âme.

 

Soirée de prière pour la guérison

 

Organisée par les groupes de prière

du Renouveau Charismatique

« Le Buisson Ardent »
Plantières et Sainte-Famille






Pourquoi demander à Dieu la guérison et dans quel esprit le faire ?

 

Tout d'abord, il est normal qu'en présence de gens qui souffrent nous désirions leur guérison. Nous serions capables de faire beaucoup pour quelqu'un de proche, si cela peut l'aider à sortir de la souffrance, que ce soit des soins physiques ou de l'écoute. Dans la foi est tout aussi normal de prier pour la guérison des personnes à qui l'on veut du bien.

 

L'Écriture nous dit que Dieu n'est pas indifférent aux souffrances de son peuple. « J'ai vu la misère de mon peuple … je connais ses angoisses! » dit-il à Moïse (Ex 3, 7). De même, Jésus manifeste la même compassion pour les personnes qui souffrent : soit il les remarque lui-même et va vers elles, comme l'aveugle-né (Jn 9, 1), soit il accueille ceux qu'on lui amène, comme le paralytique passé par le toit (Mc 2, 1-12).

On remarque dans les divers récits de guérisons, comment Jésus adopte une attitude qui correspond au besoin profond de la personne qu'il a en face de lui. Les guérisons qu'il opère peuvent être physiques, psychiques ou spirituelles

Elles sont avant tout des signes du Royaume de Dieu. Quand Jésus annonce que le Royaume de Dieu est là, il dit que Dieu est en train d'agir en son peuple, qu'il désire renouveler sa foi et l'Alliance qu'il a conclue avec lui. Les miracles ne sont pas une fin en soi, mais des signes qui invitent à se tourner davantage vers Dieu pour accepter d'être renouvelé dans la foi. Il en est de même des guérisons effectuées par l'intermédiaire de Pierre ou de Paul dans l'Église primitive … tout autre miracle dans l'histoire de l'Église a le même sens.

 

Depuis une trentaine d'année, l'Église, et notamment le Renouveau Charismatique renoue avec la pratique d'une prière dans l'Esprit Saint et l'exercice des dons de l'Esprit décrits par saint Paul, notamment le don de guérison, souhaitant mettre en pratique la Parole : « Jésus les envoya proclamer le Royaume de Dieu et faire des guérisons. » (Lc 9, 2)

Demander la guérison à Dieu est donc une juste attitude humaine et chrétienne ; elle s'accompagne d'une disponibilité sans limites à ce que Dieu veut donner à qui le prie avec confiance. Cela n'exclut pas les guérisons médicalement inexplicables et les guérisons plus intérieures, mais cela ne dispense pas non plus de recourir à tous les moyens offerts par la médecine pour conserver et recouvrer la santé : « Aie recours au médecin, car le Seigneur l'a créé, lui aussi." (Si 38, 12) La guérison n'est pas une fin en soi. La demander ne procède pas d'une recherche de merveilleux ou d'événements spectaculaires, mais c'est se disposer à accueillir des signes qui montrent que Jésus ressuscité sauve aujourd'hui, par son Esprit.

Repost 0

Présentation

  • : Buisson ardent
  • : Un groupe de prière charismatique à Metz
  • Contact

Agenda

prochain évènement :

  Mercredi 31 décembre

Prière à l'église de la Sainte-Famille à 20h.30

Partage fraternel et festif à l'issue de la prière 

 

 

 

 

 

Recherche